Aller au contenu principal

Bibliographie du projet (novembre 2021)

 

  • Adell N., Pourcher Y., 2011, Transmettre, quel(s) patrimoine(s)? Autour du patrimoine culturel immatériel, Paris : Michel Houdiard éditeur.
  • Amougou E. (dir.), 2004, La question patrimoniale. De la « patrimonialisation » à l’examen des situations concrètes, Paris : L’harmattan.
  • Babelon J.-P., Chastel A., 1994, La notion de patrimoine, Paris : Liana Levi.
  • Belhoste B., 2003, La formation d’une technocratie : l’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris : Belin.
  • Brian E., Christiane Demeulenaere-Douyère C. (dir.), 1996, Histoire et mémoire de l’Académie des sciences. Guide de recherches, Paris, éd. Lavoisier.
  • Bruneau O., 2020, « The Teaching of Mathematics at the Royal Military Academy: Evolution in Continuity », Philosophia Scientiæ, 24(1), p. 137-158.
  • Bruneau O., Lasolle N., Lieber J., Nauer E., Pavlova S., Rollet L., 2021, « Applying and Developing Semantic Web Technologies for Exploiting a Corpus in History of Science : the Case Study of the Henri Poincaré Correspondence », Semantic Web Journal, 12(2), p. 359-378.
  • Bruneau, O., Gaillard, E., et al., 2017, « A SPARQL Query Transformation Rule Language — Application to Retrieval and Adaptation in Case-Based Reasoning », in : Case-Based Reasoning Research and Development. ICCBR 2017, sous la dir. de David Aha et Jean Lieber, 10339 t., Lecture Notes in Computer Science, Cham : Springer, p. 76-91.
  • Bruneau, Olivier, Serge Garlatti et al. (2015), « SemanticHPST : Applying Semantic Web Principles and Technologies to the History and Philosophy of Science and Technology », in : The Semantic Web : ESWC 2015 Satellite Events, sous la dir. de Fabien Gandon et al., t. 9341, Lecture Notes in Computer Science, Springer International Publishing, p. 416-427.
  • Boucard J., Eckes C., 2015, « La théorie de l’ordre de Poinsot à Bourgoin : mathématiques, philosophie, art ornemental », Revue de synthèse, 136, p. 403-447.
  • Boudia S., Rasmussen A. et Soubiran S., 2010, Patrimoine et communautés savantes, Rennes : PUR.
  • Cerutti S., 2008, « Histoire pragmatique, ou de la rencontre entre histoire sociale et histoire culturelle », Tracés. Revue de Sciences humaines, 15, p. 147-168.
  • Charmasson T. (dir.), 2006, Histoire de l’enseignement, XIXe-XXe siècles. Guide du chercheur, Paris, INRP/CTHS, 2006.
  • Collins H., 2010, Tacit and Explicit Knowledge, Chicago : Chicago University Press.
  • Davallon J., 2000, « Le patrimoine : “une filiation inversée” », Espaces Temps, 74-75, p. 6-16.
  • Despeaux S., 2014, « Mathematical Questions: a Convergence of Mathematical Practices in British Journals of the 18th and 19th Centuries », Revue d’histoire des mathématiques, 20(1), p. 5-71.
  • Dessens A., 2018, « La bibliothèque de l’École des mines de Paris : deux siècles d’histoire », Artefact, 7, p. 243-245.
  • Ehrhardt C., 2011, Evariste Galois. La fabrication d’une icône mathématique, Paris : Éditions de l’EHESS.
  • Ehrhardt C., 2012, Itinéraire d’un texte mathématique. Réélaboration des écrits d’Évariste Galois au XIXe siècle, Paris : Hermann.
  • d’Enfert R., 2012, Pour une histoire « par en bas » de l’enseignement des sciences (XIXe-XXe siècle). Le cas des mathématiques, Habilitation à diriger des recherches, Université Paris Sud.
  • d’Enfert R., 2014, « L’offre d’enseignement mathématique pour les ouvriers dans la première moitié du XIXe siècle : concurrences et complémentarités », Les Études sociales, 159, p. 85-101.
  • Folta J., Nový, L., « Sur la question des méthodes quantitatives dans l’histoire des mathématiques », Acta historia rerum naturalium necnon technicarum, special issue 1, 1965, p. 3-35.
  • Gefen A., 2015, « Les enjeux épistémologiques des humanités numériques », Socio, 4, p. 61-74.
  • Goldstein C., 1995, Un théorème de Fermat et ses lecteurs, Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes.
  • Goldstein C, « Sur la question des méthodes quantitatives en histoire des mathématiques : le cas de la théorie des nombres en France (1870-1914) », Acta historiae rerum naturalium nec non technicarum, New series 3, 28, 1999, p. 187-214.
  • Hilaire-Pérez L., 2013, La pièce et le geste. Artisans, marchands et savoir technique à Londres au XVIIIe siècle, Paris : Albin Michel.
  • Houzé-Robert E, 2005, « La mémoire n’est pas neutre. Souvenirs de femmes à la Faculté des Sciences et Techniques de Nantes », Travail, genre et sociétés, 14(2), p. 109-128.
  • Jacob C. (dir.), 2011, Lieux de savoir : t. 2, Les mains de l’intellect, Paris : Albin Michel.
  • Jadé M., 2004, « Le patrimoine immatériel. Nouveaux paradigmes, nouveaux enjeux », La Lettre de l’OCIM, 93, p. 27-37.
  • Jeudy H.-P., 2008, La Machine patrimoniale, Paris : Circé.
  • Jovanovic F., Rebolledo-Dhuin V. & Verdier N. (Éds.), 2018, Science(s) et édition(s), des années 1780 à l’entre-deux-guerres, Philosophia Scientiæ, 22(1).
  • Lamy J. (Éd.), 2010, Patrimoine scientifique. Le temps des doutes, Cahiers François Viète, II.3.
  • Karila-Cohen K., Lemercier C., Rosé I., Zalc C. (éd.), Histoire quantitative, Annales HSS, 73(3), 2018.
  • Lasolle N., Bruneau O., Lieber J., 2020a, « Recherche d’informations dans la correspondance d’Henri Poincaré : outils et méthodes », Humanistica 2020, Bordeaux, France.
  • Lasolle N., Bruneau O., Lieber J. et al. (2020b), « Assisting the RDF Annotation of a Digital Humanities Corpus using Case-Based Reasoning », in : The 19th International Semantic Web Conference – ISWC 2020, 19th International Semantic Web Conference, Athens, Greece, November 2–6, 2020, Proceedings, sous la dir. de J.Z. PAN et al., t. II, Athens, Greece : Springer, p. 617-633.
  • Lemercier C., Zalc C., « Le sens de la mesure : nouveaux usages de la quantification », in Granger Ch. (éd.), À quoi pensent les historiens ? Faire de l’histoire au XXIe siècle, Paris, Autrement, 2013, p. 135-164
  • Luciano E., 2018, « Constructing an International Library : The Collections of Journals in Turin’s Special Mathematics Library», Historia Mathematica, 45(4), p. 433-449.
  • Milo D. S., « La rencontre insolite mais édifiante du culturel et du quantitatif », Histoire & Mesure, 1987, 2(2)., p. 7-37.
  • Morel T., 2020, « De Re Geometrica: Writing, Drawing, and Preaching Mathematics in Early Modern Mines », Isis, 111(1), p. 22-45.
  • Moyon M., Tournes D., 2018, Passerelles – Enseigner les mathématiques par leur histoire au cycle 3, ARPEME.
  • Nabonnand P., Peiffer J. et Gispert H. (Éds.), 2015, Circulation et échanges mathématiques. Études de cas, Philosophia Scientiæ, 19(2).
  • Préveraud T., 2020, « La géométrie descriptive par et pour les carrossiers : un exemple d’appropriation professionnelle d’un savoir mathématique au XIXe siècle », Revue d’histoire des sciences, 73(1), p. 53-87.
  • Rautenberg M., 2003, « Comment s’inventent de nouveaux patrimoines : usages sociaux, pratiques institutionnelles et politiques publiques en Savoie », Culture & Musées, 1, p. 19-40.
  • Rossiter, M. W., 2021, « Plus vous regardez, plus vous trouvez : les archives des femmes scientifiques américaines contemporaines », Zilsel, 8(1), p. 397-401.
Axe I Dynamiques patrimoniales et communautés
Axe II Patrimonialisation par séléction et accumulation :
supports, lieux, acteurs
Axe III Légitimations patrimoniales et mémoires des mathématiques
Axe transversal Humanités numeriques